Ces chiffres additionnent les résultats des élections professionnelles qui ont eu lieu pendant 4 ans dans les entreprises et les élections TPE[1].

La première mesure de la représentativité avait eu lieu en 2013 (compilation des élections de 2009 à 2012). Le 31 mars dernier, la deuxième mesure a été publiée par le ministère du travail. Elle prend en compte les élections d’entreprises de 2013 à 2016 et les élections TPE de décembre 2016.
Selon cette dernière mesure, qui porte sur 687 inscrits et 244 votants dans la branche des CAUE ( IDCC 2666) , les syndicats de salariés se classent ainsi dans notre branche :
CFDT 61,40%
CGT-FO 11,40%
CGT 8,33%
CFE-CGC 7,89%
Unsa 4,39%
Solidaires 3,07%
CFTC 1,75%

Ces résultats ne sont pas définitifs car les syndicats qui ne pourront plus s’asseoir à la table des négociations ( ceux qui ont moins de 8%) donneront leurs points à ceux qui resteront, et le calcul de ce transfert de points sera fait en trois lots de branches jusqu’en septembre.
Chaque lot donnera lieu à un arrêté publié au JO de la part des Pouvoirs Publics. La situation des partenaires sociaux reste donc inchangée en attendant cet arrêté. Nous ne savons pas à l’heure actuelle à quel lot nous appartenons.

[1] Elections TPE : elles s’adressent aux salariés des entreprises de moins de 11 salariés. Elles ont pour but d’élire les représentants aux Commissions Paritaires Régionales Interprofessionnelles.